Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

2013-10-31T10:05:15+01:00

Vacances

Publié par Sophie -

Non, je ne suis pas en vacances mais le fait de ne pas courir, c'est quand même assez sympa ;)

Dès que la Miss est couché (vers 8h15) hop, je me couche aussi, j'ai l'impression d'avoir 200 ans de sommeil en retard...

Je ne fais pas grand chose, un peu accaparée par le calendrier de l'Avent mené par Muriel (déjà bien avancé), un châle en cours, les grannies à finir (encore 3 !! et je fais la bordure).

J'ai trouvé aussi le modèle de couverture pour la Miss, j'ai juste commencé quelques rangs, c'est un modèle en étoile, le tuto (en français !) est chez Mamzelle P.

Sinon je bouquine pas mal : deux titres choisis :

La mort n'est pas un jeu d'enfant de Alan Bradley, 10/18

La mort n'est pas un jeu d'enfant de Alan Bradley, 10/18

Comme le n°1 de la série, "Les étranges talents de Flavia de Luce", on est transporté dans un vieux manoir au milieu de la campagne anglaise, au début des années 50 dans l'étrange et loufoque univers de la famille de Luce : père philatéliste et totalement absent, les grandes soeurs, une musicienne et l'autre dévoreuse de bouquins, passant leur temps à taquiner assez méchamment leur petite soeur Flavia, et la figure de la mère exploratrice morte lors d'une expédition. Et Flavia, presque 11 ans, qui passe ses journée à faire de la chimie dans le vieux laboratoire de son grand oncle, et qui voue une passion pour les poisons. Une famille pas tout à fait ordinaire ! Meurtres, secrets, énigmes et chimie, voilà ce qui attend la jeune et futée Flavia.

Je n'avais pas lu des bouquins aussi détendant depuis bien longtemps, l'intrigue tient bien la route, c'est intelligent, drôle, les personnages sont très attachants et la petite Flavia est absolument croquignolette, entre sa passion pour la chimie et sa candeur de petite fille.

Autobiographie d'une esclave. Hannah Craft. Payot

Autobiographie d'une esclave. Hannah Craft. Payot

L'introduction, passionnante, nous révèle l'histoire de ce manuscrit, premier roman écrit par une femme noire américaine, les recherches sur la véritable identité de l'auteur et le contexte historique du récit. L'histoire ne vaut pas pour le style un peu gauche et ampoulé mais par le contenu, le récit d'une jeune esclave fuyant d'abord avec sa maîtresse, puis reprise en esclavage et ses efforts pour rejoindre le nord des Etats-Unis où l'esclavage était aboli.

On découvre le statut des esclaves, humains ravalés au rang de meubles, les sévices que pouvaient inventer les maîtres arrogants malgré les lois protégeant les esclaves, les châtiments qui pouvaient attendre ceux apprenaient à lire ou enseignaient le catéchisme aux jeunes noirs (le message de fraternité de l’Évangile pouvant amener les esclaves à la révolte), la rivalité entre ceux qui travaillaient dans les champs de coton et ceux qui étaient domestiques (souvent des métis)...

Mais ce n'est pas un livre d'Histoire ni des mémoires mais tout d'abord un roman d'aventures, parfois même totalement rocambolesques, qui donne envie de suivre le destin de l'héroïne.

2013-10-16T17:39:20+02:00

Couvertures

Publié par Sophie -

J'aimerais faire (quand j'aurais fini l'autre, of course...) une couverture pour la Miss, j'hésite entre plusieurs genres :

totalement girly, qui lui plairait sûrement absolument mais je crains que Monsieur n'oppose son veto, une pincée trop fleurie, trop vintage, trop trop en fait ;)

Je sais ce n'est pas une couverture pour lui mais nous partageons tous la même maison ...une louche de concession par ci, une dose de bonne volonté par l'autre, vous voyez le topo, une bonne démocratie ;)

tuto chez Rose Hip

Couvertures

ou plus sage, tout aussi coloré mais pas très enfantin, la cameleon blanket

(modèle ici) (je l'adore !!! mais bon je ne la ferais pas en Noro, la Drop delight est plus dans mes moyens ;) ...)

Couvertures

là absolument magnifique mais il me manque le temps, la laine adéquate et une bonne dose de talent...

Sophie Digard bien sûr

Sophie Digard bien sûr

Peut-être ce genre-là, des grannies tout simples, de la couleur, et quelques fleurs quand même

La sweet flower granny blanket de chez Attic 24

Couvertures

ou celle-ci, chez Serendity Patch, très beau mais un peu trop petite fille paisible, loin de ma pétulante Miss.

En ce moment, elle répète tout ce que sa sœur raconte de l'école, par exemple le mot d'ordre de la maîtresse de la Puce est "Autonomie !" (façon polie et pédagogique de dire "je ne suis pas votre bonne" et/ou "je ne suis pas un perroquet") et la Miss se l'ait approprié sans comprendre une seconde bien sûr sa signification. Donc on entend toutes les minutes, mademoiselle crier "Autonooooomie !!!" comme un cri de guerre ... Ce qui fait bien rire sa maîtresse à elle !

Couvertures

juste une dernière, parce que j'adore ses couleurs :

(vue ici )

Couvertures

2013-10-13T14:42:50+02:00

Changement de boulet

Publié par Sophie -

Aujourd'hui, c'est le jour du boulet initié par Emmanuelle. Mais ne retrouvant pas l'endroit où j'ai pu enterrer cacher ranger mes hexagones, j'ai décidé de reprendre ma couverture granny (CAL 1 granny par semaine), l'hiver arrivant mes fillettes me réclament des couvertures "mammmmman nous avons froiiiiiiid" geignent-elles grelottant toutes nues dans la neige en pyjama sous la couverture polaire alors que le chauffage vient d'être remis.

Sans compter Monsieur qui aimerait bien voir la pile des en-cours descendre un peu "Bon tes trucs dans tes sacs sur le canapé, y en a encore pour longtemps ???"

Donc acte : quelques nouveaux grannies :

Changement de boulet

Sinon, j'ai fait une 2e page de mon Smash book, très country cette fois-ci.

Changement de boulet

Et pour l'arrivée de "jumelles", je me suis amusée à faire un lit avec une boîte à chaussure.

Ce n'est pas du cartonnage très orthodoxe, faut pas trop regarder de près certains angles, mais bon les "jumelles" n'ont pas l'air trop mal loties ;)

Changement de boulet
Changement de boulet
Changement de boulet

2013-10-01T23:44:10+02:00

Smash book

Publié par Sophie -

Comme toutes les ado de ma génération, mon agenda scolaire ressemblait à un énorme livre rempli de photos d'acteurs découpées dans les magazines, de trucs collés qui me plaisait, de citations philosophiques débiles du style "la vie c'est comme une pomme, tu croques à pleine dent sans faire gaffe aux pépins", des paroles de chansons "You may say I'm a dreamer, but I'm not the only one" (Merci John) sans oublier les traditionnels "Bidulette + moi = meilleure meilleure copines !!!" ou "moi+Bidulou = Loveeeeee", j'en passe et des meilleurs (j'ai eu une adolescence d'une grande vacuité intellectuelle, comment ça pléonasme ??!!).

Comme je suis du genre conservatrice (un autre défaut de bibliothécaire ?) j'ai eu des tonnes de pochettes pleine de papiers, tracs, articles, images glanées... que je bazarde trie de temps en temps. J'adore aussi les cahiers, que je remplis de recettes, tutos ... et des carnets trop "précieux" pour que j'écrive dedans.

Il y a pas longtemps, j'ai commencé un carnet en collant des bouts de laine pour faire une sorte de nuancier d'un côté et de l'autre, des tickets, des stickers, de belles images ...

Smash book
le côté laine

le côté laine

des images...

des images...

des billets...

des billets...

Puis en me baladant sur Pinterest (le reseau fait pour moi, récolter PLEIN d'images !), j'ai découvert le Smash book, un grand cahier dont les pages en papier un peu épais sont en couleur, avec des graphismes sympa :

la couverture avec le stylo qui va avec, d'un côté feutre, de l'autre colle

la couverture avec le stylo qui va avec, d'un côté feutre, de l'autre colle

j'adore les baleines

j'adore les baleines

Je l'ai acheté sur la site deLaurenceBdesign, une boutique de scrap, envoi très rapide et petits + en prime, bonne adresse !

Bon, c'est censé être un journal intime-album de scrap, à remplir avec des "Top 10 de mes résolutions" et plein de citations sur la vie, l'amour, les papillons ... Mais ce n'est pas exactement mon genre, ma résolution n°1 étant "Arrêter de manger de la tartiflette au saucisson", beaucoup moins glamour que "#1: Sourire à la vie"et que ma citation préférée est un proverbe danois "Tout à une fin, sauf le saucisson qui en a deux"... ça risque de donner un journal intime terriblement charcutier ;).

Donc, je vais écluser les papiers de scrap que je garde précieusement, les images découpées, les timbres récupérés, les gribouillis des filles ...ils vont quitter le fond de mes tiroirs et trouver leur place dans ce joli cahier.

la 1ere page

la 1ere page

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog