Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #lecture catégorie

2013-01-22T14:50:00+01:00

Des livres pour les enfants

Publié par Sophie -

  Les livres pour enfants, c'est pire qu'une drogue dure ;)  !!


Histoires pour s'en mettre plein les oreilles :

M. Waddel et J. Barton : Le cochon dans la mare.

Plein de Houink ! Qwac ! Couin ! et de Splash !  (merci Muriel de me l'avoir conseillé)

  51K23K778QL. BO2,204,203,200 PIsitb-sticker-arrow-click,Top


N. Brun-Cosme et M. Kerba : Le petit arbre qui chantait.

Un petit arbre tout tordu mais acueillant. Ecrit comme une comptine avec des illustrations divines. (Merci Eunomia !)

519HzuIIqUL. SL500

 

Histoires pour s'en mettre plein les yeux :


A. Cathala et J. Mercier : La vie parfaite du Maharadja.

Une histoire très sympa mais surtout des illustrations magnifiques : couleurs qui piquent (fushia, orange, turquoise !) et pleins de détails à découvrir.

614X5c-R4cL. BO2,204,203,200 PIsitb-sticker-arrow--copie-1

 

R. Brown : Une histoire sombre, très sombre

Des illustrations merveilleusement terrifiantes pour s'amuser à avoir peur.

51tv1G0xbnL. SL500 AA300

Histoires pour rire :


N. Carlain et R. Badel : Tout ce qu'une maman ne dira jamais.

Un bon répertoire de bêtises illustrées avec beaucoup d'humour et une chute toute tendre.

511cWx-V-nL._SL500_.jpg

 

M. Willem : Oh, un oiseau sur ta tête !

Humour absurde très efficace sur les enfants et leurs parents ! Très bien pour lecteurs débutants. (il existe plusieurs volumes des aventures de "Elephant and Piggie " étrangement traduit en français par "Emile et Lili". Et oui, comme je suis d'un snobisme à tout épreuve, j'en ai certain en anglais ;) !).
41W4lNc3lzL. SL500 AA300

 

Bonne lecture !

2012-02-21T20:50:00+01:00

lectures janvier février

Publié par Sophie -

Des livres qui font voyager....

 

sceau de vladimir

Elena Arseneva : Le sceau de Vladimir. 10/18.

Polar historique qui se passe en Russie au 11e siècle. Bonne intrigue, personnages attachants, lecture relaxante !

 

grisham

John Grisham: Chroniques de Ford County.

Plusieurs nouvelles terriblement bien ficelées se déroulant dans le Sud des Etats Unis bien bouseux et crapuleux. Ne redonnent pas foi en l'humanité mais il faut souligner la virtuosité de Grisham.

 

meurtre samaritain

Matt Rees : Meutre chez les Samaritains. Livre de Poche

Polar à Naplouse, bonne intrigue, personnages très sympathiques et surtout la meilleur des leçons de géo-politique qu'il soit, après la lecture de ce roman vous serez un expert en politique palestinienne ! Mais ce n'est jamais didactique ni rebutant, au contraire on est complétement emporté par l'histoire. 

 

requineaudouce

H. Steinfest : Requins d'eau douce. Folio

Un polar autrichien, une rareté ! Un homme est retrouvé mort dans une piscine sur un toit de Vienne,  noyé et à moitié dévoré par un requin... On croise des personnages bien étranges, tout d'abord l'enigmatique commissaire Lukastik amateur de philosophie, sa famille completement borderline, une patronne de bar nourrissant des poissons mécaniques,  un expert en requin aquaphobe, un coiffeur qui ne sait pas dire non...  Una atmosphère sombre, étrange, très "Thomas Bernhard" pour rester chez les Autrichiens.

 

 

"And now something totaly different !" comme disent les Monthy Python !

jardin féérique

Mary Cicely Barker : Le jardin féérique.

Juste pour le plaisir des yeux, les merveilleuses planches de fées-fleurs de Cicely Mary Barker. Et le monde est plus doux !

 

haiku

Haiku : anthologie du poème court japonais. NRF

Pour continuer dans le poétique, cette merveilleuse anthologie de haïku modernes et anciens. Classés par saisons (plus un chapitre "Divers"), on peut les lire petit à petit le long de l'année et à chaque fois, être enthousiasmé devant une telle concentration de merveilleux, se dire à chaque fois "caramba encore bluffée ;)! Juste quelques mots et tout est dit".

Sans oublier les notes éclairantes et la préface érudite.


yvonne verdier

Yvonne Verdier : Façons de dire, façons de faire. La laveuse, la couturière, la cuisinière. NRF

Vous avez du déjà rencontrer le nom de l'éthnologue Yvonne Verdier dans les livres sur le point de croix, car c'est la 1ere a avoir théorisé sur la symbolique du marquoir, du marquage du trousseau... au lieu de reléguer ces gestes au grenier des vieilleries pour bonnes femmes.

Mais ce livre est bien plus que cela, il fait la synthèse des années d'études (1968-1975) par des ethnologues du CNRS d'un village bourguignon visant à recueillir les traditions paysannes. Yvonne Verdier a étudié les femmes et la culture féminine, donc forcement les rites de la naissance et de la grossesse, du mariage, de l'éducation, les tabous liés à la féminité (les pages sur les interdits liés aux régles sont proprement hallucinantes), les différents métiers. C'est un livre au carrefour entre l'ethnologie et l'histoire.

Lecture assez facile (pas de jargon ethno-psy pourtant très à la mode en 1975 !), absolument passionnante et encore un livre qui me conforte dans le "Ce N'était PAS mieux avant !" (en tout cas pour les femmes !).


2012-01-10T16:34:00+01:00

Bilan lecture 2011

Publié par Sophie -

Bof pas un grand cru, avec la Miss toujours dans notre chambre, je lis nettement moins (mais le changement de chambre est prévu pour bientôt !)

  lire

Américain :

Jeffrey Lent : la rivière des Indiens. Pt Seuil. Cru, violent, très loin de l'image romantique des convois de chariots et des gentils pionniers. Passionnant

Guy Venderhaeghe : la dernière traversée. Poche. Un vrai roman d'aventures !! Livre très bien construit et totalement prenant.

Willa Cather : Pionniers. Folio  cf ici

Willa Cather : Mon Antoni. Rivages. cf ici

Willa Cather : Des ombres sur le rocher. Rivages. cf ici

Ron Ahnsen : le sang des Dalton. Livre de Poche. cf ici

Jim Harrisson : Dalva. 10/18. cf ici

Jim Harrisson : Légendes d'Automne. 10/18. 3 nouvelles très différentes qui réflétent tout le talent de Harrison.

Jon Ronsen : les chèvres du Pentagon. 10/18. On commence par rire et on finit abasourdi...Un livre à rendre parano !

Dorothy Parker : la vie a 2. 10/18. Nouvelles très caustiques sur le couple. Merveilleux !

Rick Bass : Winter. Un bon roman de l'école du Montana.

Sholem Auslander: les lamentations du prépuce. 10/1. Livre hilarant pour mécréant !

Jonathan Topper : C'est ici que l'on se quitte. 10/18. Un huis-clos familial très drôle.

Iain Levinson : 3 hommes, deux chiens et une langouste. Liana Levi.  J'en avais entendu beaucoup de bien,  un peu déçue, mais lecture agréable quand on aime les romanciers américians type Weslake

 Lonsdale : Du sang dans la sciure. Folio. Avec Lonsdale on ne peut pas se gourrer, c'est forcement du grand polar.

 Richard Hugo : La mort et la belle vie. 10/18. Du très  grand polar, style Ecole du Montana. Je l'ai acheté devant la pluie d'étoiles des commentateurs d'Amaz*n, mais en fait c'est une réédition, et je l'avais déjà lu..

Roy Parvin : La petite fille de Menno. Phoebus.  Petit roman pas terrible sur une femme qui revient sur son passé.


 Français :

  Paul Jean Toulet : La touchante histoire de la jeune fille qui pleurait. L'arbre vengeur. Nouvelles mystérieuses et poétiques (forcement ...)

Jean Claude Lalumière : Le Front Russe. Le Dilletante. Roman très drôle sur l'administration des Affaires Etrangères. 

Didier Daeninckx : Galadio. Folio. Roman sur le sort des métis en Allemagne nazie,  nés lors de l'occupation de la Ruhr par les troupes coloniales françaises. Forcement triste, mais passionnant. 

Alosysus Bertrand : Gaspar de la Nuit. Folio. J'adore ce titre ! Poésie en prose, ambiance médiévale fantasmée.

Pouy / Villard : Zigzag. Nouvelles ultra noires à ne lire que si on va trèèèèès bien (ou  si on est totalement insensible...). 

Pouy / Villard : Tohu Bohu. Nouvelles ultra noires à ne lire que si on va trèèèèès bien (ou  si on est totalement insensible...). 

Dominique Muller : quelques volumes de la série des Sauve-du-Mal. 10/18. Là aussi relecture car ils sont malheureusement épuisés... Si Monsieur 10/18 passe par là...

 

 

Japon : 

Tawara : L'anniversaire de la salade. 10/18. Poésie contemporaine japonaise, un légère, un peu girly mais universelle. 

Itoyama : le jour de la gratitude au travail. 10/18. Nouvelles sur le Japon contemporain.

Yoshida : Park life.  10/18. J'ai été dérouté par ce roman, je n'arrive pas du tout à m'en faire une opinion. Fini le jour du tsunami de mars...

 

 

 

 

 

Autres pays :

Erri de Luca : le poids du papillon.  Pas totalement mon style mais lecture très agréable. En fait, je l'ai confondu avec un autre auteur italien que j'aime beaucoup, Silvio D'Arzo dont je recommande très chaudement "Maison des autres" chez Rivages, beaucoup plus âpre. 

Anton Tchekov : la dame au petit chien et autres nouvelles. Folio. Relecture et re-relecture, les nouvelles de Tchekov c'est le summum de la littérature universelle (n'ayons pas peur de l'emphase). C'est de cette nouvelle qu'est tiré le film magnifique "Les yeux noirs" avec Mastroianni. 

Jane Austen : Emma.  Folio. cf ici

B. Khazanov : l'heure du roi. Viviane Hamy. Un livre sur la dissidence, intelligent,  courageux et merveilleusement bien écrit.  Sublime. 

Mahmoud Darwich : Anthologie (1992-2008). Babel. Poésie contemporaine palestinienne, la poésie comme remède à toutes les barbaries.

 

Peter Tremaye : Le concile des maudits. 10/18. Toujours fidèle à Fidelma !

Peter Tremaye : Une danse avec les démons. 10/18. Toujours fidèle à Fidelma !

Matilde Asensi : le Salon d'ambre. Folio. Polar rocambolesque, très agréable à lire (merci Eunomia !)

Carole Higgins Clark : Irish coffe. polar tout léger mais sympa tout de même .

Terry Pratchett : Les Ch'tits hommes libres. Pocket. De la Fantasy hilarante !

Terry Pratchett : Ronde de Nuit.Pocket. Du Tolkien sous LSD !

 

 

  Je ne cite que les romans, j'ai lu aussi des essais historiques mais là c'est un peu mon boulot et plaisir de bibliothécaire ! Sans compter les tonnes de livres pour enfants, lus, relus et relus encore, mais là encore c'est mon boulot et plaisir de maman !

2011-10-14T11:07:00+02:00

Far West #2

Publié par Sophie -

Après Rick Bass (cf ici), Sabine m'a fait connaître Willa Cather, exactement ce dont j'avais envie de lire !! Merci !!

Willa Cather : Pionniers :

pionniers

Comme le titre l'indique, on est à la fin du 19e siècle dans les plaines du Nebreska, quand les pionniers venus de Suède, d'Allemagne, de Russie, de Bohème... viennent tenter leur chance. Une femme exceptionnelle, Alexandre Bergson, est le pivot de cette communauté, peuplée de travailleurs, d'amoureux et de fous.  Sans oublier la Prairie d'herbe rouge et le vent.

 

Willa Cather : Mon Antonia :

mon antonia

Même lieu et même époque que le précédent, mais sous forme de souvenirs d'enfance. Jim Burden, homme d'affaires distingué, se souvient de la ferme où il passé son enfance et surtout de son amour  fraternelle d' Antonia, petite fille tchèque.

 

Willa Cather : Des ombres sur le rocher

ombres rocher

Non rien à voir avec Monaco ... On change d'époque et de pays : la ville de Québec au 17e siècle. Alors là ENORME déception... Ce livre cumule les défauts : l'héroïne est niaise et grenouille de bénitier au possible, l'intrigue est plein de bondieuseries exaspérantes : le bon petit pauvre, le vieil archevêque paternaliste, la vie d'une sainte de Montréal, le trappeur rude mais gentil en fait, l'infirme au grand coeur AAAAAAAAAAAAAAAArrrrrrrg !! Au secours !!!

Alors que dans les 2 autres livres ne sont jamais cucul, avec des personnages fins et nuancés, des histoires rudes, vives, fantastiques, tendres , et le vent du Nébraska qui nous entraine, là c'est plat et moralisateur. Bon, c'est un des derniers livres de Willa Cather et elle devait avoir perdu du tonus stylistique ...

 

Pour continuer avec le Far West, exit les fermiers, voici les bandits !!

Ron Hansen : Le sang des Dalton

dalton

Rien à voir avec les Dalton de Lucky Luke, les vrais frères Dalton, Bob, Bill, Grat et Emmet, ne sont ni débiles ni hargneux !

Ce n'est pas un roman d'aventures avec des héros forts et valeureux qui vivent des aventures palpitantes, mais pratiquement un documentaire sur la vie des frères Dalton, de leur bande composés de vachers et de fermiers, d'une femme fantastique Eugenia Moore et de l'éternelle amoureuse d'Emmet Dalton, Julia qu'il finira par épouser. Et bien sûr les vols de chevaux, les attaques de train jusqu'à l'attaque ratée des banques de Coffeyville où la plupart trouveront la mort. Emmet Dalton survivra à cette fusillade, passera quinze en prison, puis fera fortune en Californie en vendant des terrains. Mais surtout, il écrira des livres de souvenirs et fera des films dans la Hollywood naissante.

Un livre bien écrit, une histoire divertissante, un vrai bon moment de lecture !

2011-04-28T13:31:00+02:00

Petit tour au Far West

Publié par Sophie -

En ce moment je déguste "Dalva", roman fabuleux du grand Jim Harrison. Roman à plusieurs voix, melant souvenirs, journal intime du 19e siècle, histoires de famille... Jim Harrison en contant l'histoire de Dalva, femme fantastique sans être héroïque, ses deuils, ses amants et amis, la recherche de son fils, ses voyages... nous emmène à travers l'histoire de l'Amérique, celle des Indiens et celle des fermiers, de l'époque des pionniers aux années 1980. Un magnifique roman, chaleureux, vivant, touchant ... je me lasse pas de le lire !

Dalva

D'autres livres pour voyager à travers l'Amérique mythique :

 

Lewis et ClarkLe voyage de Lewis et Clark a été mandaté par le président Jefferson en 1804 pour suivre le Missouri et faire la première exploration d'est en ouest des tous jeunes Etats-Unis. Tous les ingrédients y sont pour en faire un récit fondateur, un voyage vers l'inconnu, une nature foisonnante et souvent hostile, des tribus indiennes, de l'amûûûûr (la légendaire Sacagawea et le trappeur Charbonneau)... C'est juste passionnant !

 

calamityLes lettres de Calamity Jane adressées à sa fille Janey, adoptée dès sa naissance par de riches anglais et qui n'a lu ces lettres qu'une fois adulte, sont boulversantes. Elles ressemblent à sa photo sur la couverture du livre : mal fagottées, de guingois, tristes, âpres mais aussi pleines d'énergie, et débordantes d'amour. C'est aussi un témoignage sans concessions sur la vie dans le Far West. J'ai versé quelques larmes en lisant ces lettres si émouvantes (bon, je les ai lus en revenant de la maternité, après la naissance de Missbébé, ceci explique aussi celà )

 

jesses james Dans le roman de Ron Hansen, on est plongé dans la légende de Jesse James, des attaques de train et de dilligences, les sheriffs, les danseuses de saloon...Mais c'est aussi un roman noir, une "chronique d'une mort annoncée", comment  le "lâche Robert Ford" est passé de l'adulation à la haine. Vraiment une lecture très agréable.

 

Bien sûr je suis preneuse de vos suggestions !

2011-01-20T12:08:00+01:00

lectures feminines

Publié par Sophie -

Comme il n'y a pas que les polars dans la vie, j'ai lu  Emma de Jane Austen, le Livre de Poche l'ayant réédité avec une couverture dessinée par Christian Lacroix, so chic !

Jane Austen

Vous prenez :

une jeune oie blanche, cruche et snob

un jeune homme riche et beau

un homme moins jeune mais tout aussi riche et beau

une jeune fille pauvre et totalement quiche

une jeune fille pauvre mais secrète

un pasteur ambitieux

une femme de pasteur m'as-tu-vue

un brave papa malade

une petite ville de province où l'on s'ennuie comme un rat mort

L'Angleterre victorienne, ses préjugés, son hypocrisie

Pas très engageant, vu comme ça !

Mais il faut rajouter, pour que la recette prenne le style, l'humour de Jane Austen, et là on est happé par l'intrigue construite comme un polar (et oui j'y reviens toujours), et par l'ironie subtile qui se dégage de la peinture des personnages. Autant je comprends que je comprends qu'on soit séduit(e) par le style de Jane Austen, autant ses héroïnes ne me font pas rêver (sauf leurs robes !)

 

Pour ne pas oublier que le combat continue, je suis en train de lire La Fabrique des Filles de Laure Mistral, chez Syros.

fabrique des filles

Petit essai construit en trois parties : des témoignages, des dossiers (l'éducation, le travail, la politique ...) puis des entretiens avec des chercheuses (historienne, sociologue, anthropologue) qui abordent des sujets comme la mixité, les nouvelles images de la femme, la répétition des modèles, le travail...

Je le conseille vraiment aux parents, éducateurs (dans le sens vaste du terme : instits, profs, puericultrices, nounous ...) mais aussi au reste du monde (quoique que les personnes qui viennent sur mon blog sont en très grande majorité soit dans l'une ou l'autre catégorie, soit les deux, y a des cumulardes ). Il n'est ni moralisateur ni vindicatif, il invite juste à réfléchir sur la place des femmes (et donc des hommes forcement !) aujourd'hui. 

bnlecture.gif

2010-11-21T16:11:00+01:00

Tag again and again !!!

Publié par Sophie -

De nouveau,  un tag qui vient de chez Lorence

5 livres pour 5 lecteurs


Une fois n'est pas coutume, je vous présenterai des livres pour enfants (bien que le tag initial soit des livres pour "grands")


Bonne nuit mon tout-petit de Soon-hee Jeong : pour un enfant insomniaque à partir de 2 ans. C'est une berceuse coréenne magnifiquement illustrée, avec des couleurs douces et tendres. Le livre idéal pour aller au lit .  

bonnenuit 

 

 

Cropetite de Michel Gay : pour un enfant préhistorique à partir de 4 ans. Ce livre, comme son pendant Cromignon, cumule les réussites : très beau x dessins, une histoire très sympa et originale. L'instit de la  Puce l'a utilisé pour illustrer son thème "les enfants d'avant". Mais peut être lu juste pour le plaisir, sans arrière-pensées pédagoqiques

cropetite


La Licorne de Marine Bourre : pour un enfant écolo à partir de 3 ans. Humour, poésie, dessins merveilleux... Un bijou !

licorne

 

 

Perdu ? retrouvé ! d'Oliver Jeffers : pour un pingouin à partir de 3-4 ans. Histoire d'amitié un peu loufoque, mais surtout des dessins magnifiques qui ne sont pas juste l'illustration du texte mais l'enrichissent. La dernière page est particulièrement splendide.

51nq7KvMeWL. SL500 AA300

 

Les 4 premiers sont des livres pour filles et garçons mais là je ne résiste pas à mettre un livre très très fifille :

Moshi Moshi Kawaii : pour une miss toute kawai à partir de 3 ans . Livre-jeu du même genre que le fameux "Où est Charlie ? " mais version girly ! Des heures de

moshikawai

 

 


Et puis comme je suis sympa, il suffit de cliquer sur le titre ou sur l'image et hop vous êtes sur Amazon ... (j'ai mis à chaque fois le lien sur la version broché du livre et non sur la version album (plus grand mais plus cher)).

 

Allez Miss Ciboulette, un nouveau tag ! Et Dominique ?  et puis toutes celles qui veulent !!


 


 

 



2010-11-15T22:58:00+01:00

Tag des 15

Publié par Sophie -

bonjour automne

 

Taguée par Lorence  ! Il faut lister ses 15 auteurs favoris ...

Alors alors ...

On commence par du classique


Flaubert : La tentation de St. Antoine

Tchekhov  : ses nouvelles si tendres et cruelles

Melville : Bartleby le scribe


Du classique plus récent


Perec :  La vie mode d'emploi lu et relu avec delice

Brautigan : Mémoires sauvées du vent et le Privé à Babylone et puis tout les autres ..

Antonio lobo Antunes : les Chroniques

Julio cortazar : Cronopes et fameux : textes farfelus mais graves


Les polars 


Chandler : car c'est le plus grand, je suis categorique!

J B Pouy : en colère et hilarant

Siniac : des polars déjantes, mais à la mécanique plus que précise

Westlake : polars désopilants et son "héros" Dortmunder est si attachant


Du contemporain


A. Paasiliana : Le lièvre de Vatanen

Bubul Sharma : délicieuses nouvelles indiennes


Et parce que la vie est trop courte pour ne pas louper une occasion de rire


Alphonse Allais

Terry Pratchett


Bien sûr, je pourrais en rajouter beaucoup mais c'est l'exercice ! Vous pouvez reprendre ce tag à votre guise mais je lance le défi à Béatrice (je ne sais plus si tu réponds aux tags ou non ) et à la Ciboulette (au fait, mais pourquoi ciboulette ??)

bisous automne

2010-07-25T00:05:00+02:00

Lectures sacrées d'été ...

Publié par Sophie -

Voici 3 livres très drôles portant sur le même thème : la religion. Bon, tout les 3 ont la même tendance : la critiquer ... Bah, oui, toujours aussi mécréante !! 

Bien sûr, ce n'est pas de la critique systématique et idiote (non, je ne lis pas de livre idiot !) mais ce sont 3 "réflexions" (ce n'est pas de la philo tout de même)  sur la religion et ses dérives.

51uglK1bQkL. SL500 AA300

A J. Jacobs : l'année où j'ai vécu selon la Bible. Babel

Ce n'est pas un roman mais un "essai" ou plutôt un documentaire plein d'humour à la Michael Moore. L'auteur décide de vivre selon les préceptes de la Bible pendant un an, en suivant toutes les lois bibliques même les plus étranges. On suit son cheminement intellectuel, ses rencontres (pasteurs, rabbins, curés, évangéliques...) mais aussi son quotidien un peu chamboulé par ces pratiques (prières, lois sur les vetements, la pilosité, l'alimentation...). Il essaye d'être le plus ouvert d'esprit possible mais sans perdre ses convictions : quelques bons passages lors de ses rencontres avec les créationnistes, évangéliques et autres églises étranges typiquement américaines ! Le mélange,  reportages-journal intime de l'auteur, permet de n'être pas ennuyeux pour les lecteurs possédant une bonne culture religieuse comme pour ceux qui n'en n'ont aucune. 

 

41VUHNUhx8L. SL500 AA300

Eduardo Mendoza :  Les aventures miraculeuses de Pomponius Flatus. Points Seuil

Le menuisier de Nazareth, Joseph est accusé de meurtre. Son fils, Jésus, aidé par Pomponius Flatus, un explorateur philosophe romain, cherche à l'innocenter.

C'est drôle comme tous les livres d'Eduardo Mendoza, on sent qu'il s'est bien amusé à l'écrire, c'est léger comme un livre de vacances (ça tombe bien on est en juillet ! )

 

51Ki4+gcDEL. SL500 AA300

Colin Bateman : Turbulences catholiques. Série Noire

Dans une petite île d'Irlande, le Messie est de retour sous les traits d'une petite fille de 4 ans nommée Christine ... Un climat d'austérité et une vraie dictature religieuse se met en place. Dan Starkey, journaliste mandaté par l'évêché, vient enquêter. 

Polar très drôle, avec des répliques hilarantes. Une bonne immersion en Irlande, pays qui s'y connaît en problèmes religieux !

 

Pour ne pas quitter la métaphysique  voici quelques réflexions de la Puce ...

"Qu'est ce que ça prend un pape pour le dessert ?" 

"Mes pieds, ce sont des filles ?"

En ce moment, elle se demande souvent où l'on vit avant la naissance ... Je lui ai dit qu'on vit dans le néant, réponse de la Puce "oh le néant, je connais ! Un jour, il s'est cassé et le maître a été obligé de le remplacer" "heuuuuu, non, ça c'est le néon ..."  donc maintenant je dis que quand on n'existe pas, on vit dans le tohu-bohu*(j'adore ce mot !), comme ça je suis sûre que le maitre n'y a pas touché !

 

*De l'hébreu ancien tōhū wābhōhū, [1], noms que les livres hébraïques donnent au chaos primitif, à l’état confus des éléments qui précéda la création du monde. (merci Wikipedia de cette définition !)

2010-06-10T22:12:00+02:00

Histoires de familles

Publié par Sophie -

Je continue dans mes lectures d'allaitement, cette fois-ci ce sont des romans, des histoires de famille, de mères, d'enfants ... par 4 femmes. 

 

arlingtonpark

 Rachel Cusk : Arlington park. Points Seuil

Femmes au foyer dans la banlieue de Londres. Elles s'ennuient mortellement et le lecteur aussi ... L'écriture est très (trop) travaillée mais les personnages sont creux, les situations caricaturales. A éviter !

mectombe

Katarina Mazetti : le mec de la tombe d'à côté. Babel

Livre léger, parfait pour la plage. L'histoire n'a rien d'extraordinaire, deux personnes tombent amoureux malgré leurs différences, mais le style est plein d'humour, léger et chaleureux. Malheureusement, les personnages sont très caricaturaux, surtout elle : bibliothécaire coincée et élitiste (grrrrr ras le bol de ce cliché sur les bibliothécaires ;-))...), lui est assez sympathique mais pas forcement crédible. J'ai bien aimé la chute (mais chuuuut !!).


coulisses

Kate Atkinson : Dans les coulisses du musée. Livre de poche

Une famille anglaise très très moyenne pendant un siècle. Secrets, rêves, désillusions ...Le style est caustique, le roman est habilement construit, je me suis bien amusée à le lire !

 

livredina

Herbjorg Wassmo : le Livre de Dina. 10/18

Histoire très rude de mort, de folie et d'amour au nord de la Norvège au 19e siècle. C'est éblouissant et l'écriture est magnifique ! j'ai lu le 1er tome d'une traite (c'est des tomes très courts), je vais me jeter sur la suite ! 

 

 

bi93.gif

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog