Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2009-10-05T10:45:00+02:00

garçon vs fille

Publié par Sophie -




Forcement quand on est enceinte de nos jours, on s'attend à l'éternelle question "Alors, fille ou garçon ?" dès que le ventre est un peu arrondi. Question qui perso ne me gêne pas, de toute façon, mes proches vont bien finir par le savoir un jour... Ce n'est pas un secret d'Etat.
Mais la question que je déteste, c'est "Après une fille, vous avez envie d'un garçon, hein ?!!" J'ai l'impression d'être la mère malheureuse de 12 chipies à couettes qui enfin aimerait un petit mâle pour mettre de l'ordre dans la basse-cour ...
"Non et le papa aussi s'en fout " Stupeur ! Un papa qui aimerait avoir une 3e fille ( pour lui c'est le 3e enfant, pour moi le 2e) est forcement un grand malade, un inadapté social !
" il n'a pas envie de jouer au foot avec une p'tit gars ? "
 "bah non, il joue au foot avec ses filles ..., ils vont au square tous ensemble grimper, courir, faire du toboggan..."
"Et faire pan-pan, jouer à la guerre, des trucs virils"
"On est non violent" En fait, le cauchemar de Chéri-chéri, c'est d'avoir un p'tit bonhomme qui prenne le canapé pour Fort Alamo, et qui crie toute l'après midi "Pan, t'es mort". Il aime beaucoup le calme (tout relatif, il ne faut pas rêver ...) de ses chéries.
"Et les p'tites voitures, les camions, vroum-vroum ...ça rapproche un père et son fils !"
"Heu, étant donné que ni l'un ni l'autre n'ayons notre permis, la bagnole c'est pas trop notre truc... Puis les filles jouent beaucoup avec leur train, font des courses, provoquent des accidents... Vous verriez la Puce et son tracteur Playmob*il !"

A ce stade, mon interlocuteur stoppe la conversation, soit par ce qu'il nous prend pour une famille de barge, soit qu'il dépassé devant tant de modernité moderne.

Donc, non je ne préfererai pas que ce soit un garçon, non Chéri-chéri ne remettra pas en question sa virilité si c'est une fille. On veut le savoir parce qu'on est curieux, pas parce qu'on est anxieux ... Et puis, vous savez quoi, on n'a pas le choix ! On ne peut rien y faire, et tant mieux, j'adore les surprises !







commentaires

claude 11/10/2009 08:21


Il y a longtemps que je n'avais pas fait un tour chez toi (hou, honte à elle :-)))   ), mais voilà que j'apprends une bonne nouvelle, c'est super ça... la famille s'agrandit, de futures
joies en perspectives et pour nous le plaisir de lire de croustillantes anecdotes. Bises - Claude


cathdragon 09/10/2009 21:27


Bon alors ????????? cath


laciboulette 07/10/2009 10:44


Et l'éducation... Tu est un peu ferme, tu vas le traumatiser,
Tu est compréhensif et tu explique, tu passe par le dialogue, et tu es laxiste.
Tu lui,laisse de l'autonomie, il est livré à lui même
Tu assiste un peu, tu es étouffante...


Sophie 07/10/2009 11:00


Pour l'éducation, je n'ai rien à dire puisque je suis une mère indigne qui laisse sa fille à l'école, en plus publique (horreur ! malheur !), et non je ne m'étonnerai pas qu'elle devient femme de
ménage comme tous les enfants qui ont fait leurs études dans le public ... (comme moi, donc ! 4ans de privé (en primaire), 11 ans de public puis la fac (publique, rhaaaa) : et tadam balayeuse , euh
non bibliothécaire, j'ai du me tromper quelque part ...!) Mieux faut en rire ....


Nini79 07/10/2009 06:25



Ah la la, les lieux communs qu'on peut te débiter... mais sans vouloir te faire peur, cela ne s'arrête pas hélas à la grossesse ou à l'accouchement (avec mes césariennes, j'ai même eu droit à "de
toute façon, toi, tu ne sais pas ce que c'est de souffrir pour de vrai"  pour cela, je te conseille le sourire
bouddha, très efficace, et très déstabilisant pour tes interlocuteurs...
Je suis une "vieille" maman, c'est vrai, ça aide pour prendre du recul  au moins pour les bêtises qu'on peut
entendre quand ils sont petits... j'ai trois titis, un fiston et deux filles, tous les trois très différents, différents et proches, c'est beau à voir, comme la diversité de la vie est belle à
contempler...
Et tu sais que dans ton coeur de maman, le principal est qu'ils soient tous en bonne santé, le reste...
Et je crois qu'on pourrait faire un livre sans fin des bêtises qu'on peut entendre au cours de leur éducation... donc, zen, zen, et zen...



Sophie 07/10/2009 10:32


Merci de ton comm. Je sais bien que c'est sans fin ... tout est matière à polémique, j'entends "tu ne te sacrifie pas assez pour ta fille" et "tu en prends trop soin", "arrête de lui parle, tu la
soûles" et "il faut parler aux enfants de tout, tout le temps".... Pour la césarienne pareil (j'ai eu une césarienne en urgence après 5h de travail) : "tu es douillette", "tu aurais pu faire un
effort"....Ok, je n'ai pas connu la souffrance d'enfanter, mais j'ai connu la joie d'être maman, ce n'est pas là l'essentiel, non ????


marie-ange 06/10/2009 21:25


ha les gens  pfffff moi je dit fille ou garçon tant qu'il est en bonne santé et que tous va bien pour toi comme pour lui c'est le plus important .
courage ma belle tu va encore en entendre des bétisses

bisous


Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog